Ouvrir un garage : les 4 étapes clés pour réussir !

L’automobile a toujours été votre secteur de prédilection et aujourd’hui, vous ressentez l’envie d’entreprendre ? Quoi de plus normal que d’envisager d’ouvrir un garage automobile pour devenir votre propre patron ? Avant de vous lancer dans cette aventure entrepreneuriale, il vous sera nécessaire de faire un tour d’horizon des tendances du secteur ainsi que de la concurrence. Ensuite, il vous faudra penser à élaborer un plan d’action pour faire de votre rêve une réalité.

Les tendances du secteur des concessions, garages et centres auto

Pour ouvrir un garage, comme pour toute nouvelle création d’entreprise, il est nécessaire de se poser quelques questions et de recenser un maximum d’informations qui touchent au secteur de l’automobile.

Évidemment, si vous venez de ce milieu professionnel, vous partez avec plus de connaissances métier. Si ce n’est pas votre cas, pas de soucis cela viendra en intégrant un réseau de franchisés qui vous accompagnera de A à Z.

Toujours est-il, que, dans les deux cas, il faudra vous renseigner auprès d’experts du milieu, suivre les tendances, lire les dernières études et continuer à vous former au fil du temps.

Le secteur de l’automobile est un secteur porteur !

Même si les concessionnaires automobiles et garages indépendants sont nombreux à se disputer un marché juteux, le métier de garagiste reste un métier d’avenir en raison d’un parc automobile vieillissant. La réparation et l’entretien automobile sont de vrais sujets d’État, ce qui explique l’augmentation des points de contrôle technique : sur 32 millions de véhicules de particuliers* en circulation, plus de 94 % ne sont pas neufs!

À ce jour, l’âge moyen d’une voiture se situe entre 5 et 9 ans. Près de 81 % des Français possèdent au moins une voiture et plus d’un foyer sur trois en a deux ou plus. En 2017, les Français ont dépensé en moyenne plus de 6 000 € pour ce moyen de transport individuel. Une véritable aubaine pour les garagistes, qui peuvent voir en ces chiffres de belles opportunités d’ouvertures d’un fonds de commerce en tant que réparateur automobile.

Le marché automobile est estimé à 22 milliards d’euros !

Ouvrir un garage s’avère donc intéressant avec une hausse de 18 % de création de centres auto en 2019, dont plus de 90 % en franchise. En plus de cela, la branche automobile est synonyme de création de valeur et d’emploi avec plus de 9 % de la population active qui est affiliée de près ou de loin au secteur. Ce qui signifie que trouver une main-d’œuvre qualifiée pour vous accompagner dans votre projet s’avérera plus facile que dans d’autres secteurs.

ouvrir-ou-reprendre-un-garage-e-book-monte-ta-franchise.png

Ouvrir un garage : la suite logique après être devenu chef d'atelier

Lorsque l’on est chef d’atelier depuis plus ou moins longtemps, il est normal d’envisager un changement dans son évolution professionnelle pour capitaliser sur son expérience. Ouvrir un garage automobile ou bien reprendre un garage semble être la suite logique. Bien que vous maitrisiez votre métier sur le bout des doigts, il convient de préciser qu’avoir son garage est un nouveau métier : vous devenez patron d’une société.

Pour savoir si vous prenez la bonne direction pour votre projet, posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle spécialité pour mon futur garage ? Réparateur automobile, entretien automobile ou encore centre auto ?

  • Êtes-vous prêt à vous engager personnellement dans l’aventure de l’entrepreneuriat ?

  • Avez-vous pris en compte le fait que vous allez devoir gérer des choses que vous ne connaissez pas nécessairement ? Estimez-vous avoir les compétences requises pour cela ?

  • Êtes-vous préparé aux aléas de la vie d’un créateur d’entreprise ?

Management d’hommes et de leur(s) sensibilité(s), gestion comptable pour payer vos charges, vos équipes et vos fournisseurs, en temps et en heure, vente directe et relation client choyée... sont autant de sujets avec lesquels il va falloir jongler pour faire vivre votre entreprise. Si la charge des éléments à gérer par un gestionnaire de garage automobile vous semble trop lourde pour ouvrir un garage indépendant, il peut être intéressant d’envisager votre projet sous un autre angle. Ne pas l’abandonner, mais l’adapter à ce qui vous conviendra le mieux.

En effet, ouvrir un garage de réparation et/ou d’entretien automobile, ou encore un centre auto, seul ou avec un associé, peut être réalisé d’une autre manière. En intégrant un réseau franchisé, vous vous assurez un savoir-faire ainsi que le soutien et la notoriété d’une marque reconnue. Ce sont des facteurs importants à prendre en compte lors de l’élaboration de votre projet afin de choisir la meilleure option, en fonction de vos besoins et objectifs immédiats ainsi qu’à long terme.

Assurer son projet d’ouverture de garage : les étapes clés

Une fois que vous êtes au clair sur ce que vous voulez vraiment faire, il est temps de passer aux choses concrètes en formalisant votre projet grâce à l’élaboration d’un business plan.

1) Le business plan

Le business plan inclut, tout d’abord, une étude marché détaillée du secteur, mais aussi et surtout une étude en fonction du lieu où vous allez ouvrir votre garage (la zone de chalandise). Cette étude va vous permettre de répondre aux questions : « quel est le potentiel commercial du projet ? », « le projet est-il viable ? » et d’éliminer au maximum les risques.

Le business plan, dans son ensemble, est le document complet qui va convaincre tous les partenaires potentiels dans le développement de votre projet. Idem pour la recherche de partenaires financiers. C’est ce document clé qui va démontrer la cohérence de votre projet en argumentant et en démontrant des atouts indéniables couplés à une stratégie commerciale et opérationnelle réfléchie à la virgule près.

2) L’étude de marché

L’autre partie importante de votre business plan doit intégrer un large volet financier qui montrera le potentiel de rentabilité. Potentiel de rentabilité qui sera évalué en fonction de l’étude de marché vue au préalable et en fonction du développement du projet qui doit être appuyé par des chiffres précis. Prouver la croissance de votre entreprise, c’est démontrer votre capacité à rembourser les créanciers que vous allez solliciter.

Dans ce dossier, vous devrez développer très clairement les étapes qui vont mener à votre succès. Pour vous aider à mettre en forme la vision de votre entreprise et à poser vos objectifs sur le papier, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre chambre des métiers. Elle vous aidera à constituer ce document et à le présenter face à divers interlocuteurs.

3) Déterminer les partenaires financiers du projet

Tout projet de création ou reprise d’entreprise, seul ou en franchise, nécessite un investissement financier conséquent. Afin de créer votre business dans les meilleures conditions, et ce sur le long terme, il sera nécessaire de bien définir votre seuil de rentabilité et besoin de financement sur les 5 prochaines années minimum.

Une des erreurs que font de nombreux entrepreneurs, est de ne penser à cet aspect financier que pour l’ouverture du commerce. La vision long-termiste sera une force dans votre création d’entreprise, à travers la rédaction d’un business plan, mais aussi pour vous personnellement, vous assurant ainsi une sécurité et sérénité quant à l'investissement global de votre activité.

Vous pouvez consulter notre article : Trouver l'aide financière pour ouvrir un garage automobile !

4) Définir les statuts juridiques

Il faudra enfin vous pencher sur les statuts juridiques choisis pour l’ouverture ou la reprise du garage automobile. Des statuts juridiques que vous ne manquerez pas de développer dans le business plan en précisant pourquoi vous avez choisi une option plutôt qu’une autre, et quels sont les réels avantages de cette structure pour vous. Là aussi, la chambre des métiers peut vous accompagner.

Besoin de financement pour combler votre manque d’apport personnel ?

Comme évoqué, dans un business plan, il ne faut surtout pas sous-estimer les investissements financiers nécessaires et votre solvabilité réelle. Car il est bien possible que vous ayez besoin d’aller frapper à plusieurs portes pour vous constituer un capital sérieux. Le matériel comme l’achat ou la location d’un fonds de commerce sont deux des points les plus coûteux de votre projet.

La recherche de financement est donc un moment crucial pour le démarrage de votre garage.

Outre les différentes banques qui existent et qui peuvent vous prêter sous conditions d’un dossier de présentation très sérieux, vous pouvez aussi envisager de faire appel à des organismes spécialisés dans l’obtention de primes à la création d’entreprise. Il est possible que cette étape vous fasse douter par sa durée et son caractère stressant. Mais rassurez-vous, des solutions simples existent pour pallier à votre manque d’apport personnel et en vous apportant l’aide nécessaire à la constitution d’un dossier béton pour la banque. Parmi ces solutions, il existe le financement Monte Ta Franchise !

Connaissez-vous Monte ta franchise ?

Monte Ta Franchise va vous aider dans la réalisation de votre projet de garage en franchise quelque soit votre niveau d’apport. Vous pouvez donc imaginer entreprendre avec seulement 10 % d’apport ! Une fois le partenaire automobile déterminé, en fonction de vos besoins et de la localisation du projet, Monte ta franchise vous aidera à obtenir un prêt aux meilleures conditions.

Et comme vu précédemment, vous serez accompagné du début jusqu’à à la fin du projet par une équipe d’investisseurs spécialisés dans la franchise. Formation, création, implantation, présentation du dossier face aux banques, toutes les étapes seront vues avec l’organisme pour la concrétisation de votre projet.

Reprendre ou ouvrir un garage demande, comme pour toute création d’entreprise, un esprit entrepreneur, de l’audace et en même temps d’avoir les pieds sur terre. Si vous réunissez tous ces critères et que vous êtes portés par l’envie de créer votre business dans ce secteur très prometteur, vous allez devoir suivre point par point un plan d’action incluant étude de marché et business plan. Pour intégrer un réseau de franchise qui vous apportera tout le soutien nécessaire au bon développement de votre projet, le processus sera le même. Des étapes que l’organisme Monte ta franchise peut vous aider à franchir sans encombre !

*source : Décision atelier (http://www.decisionatelier.com/Parc-automobile-francais-32-millions-de-vehicules-particuliers,10019)